Ontario region switcher

Information

Pour un contenu pertinent pour votre communauté en Ontario, veuillez sélectionner votre région

Une station souterraine du système de transport rapide SkyTrain de Vancouver. C’est l’heure de pointe et un train s’approche du quai de la station. Au centre de l’image, le texte suivant est superposé à l’aide d’un coup de pinceau : Montez à bord!

Montez à bord de transports en commun accessibles

Contenu principal

Les personnes vivant avec une limitation visuelle continuent de clamer haut et fort que les obstacles au transport sont parmi les plus importants auxquels elles sont confrontées, qu’elles vivent en milieu rural ou urbain. L’enjeu? Des systèmes de transport inaccessibles et des obstacles dans l’environnement bâti qui placent les personnes vivant avec une limitation visuelle dans des situations dangereuses et stressantes lorsqu’elles se déplacent. C'est la raison pour laquelle INCA a fait des déplacements sécuritaires et accessibles un engagement dans le cadre de son plan stratégique 2023-2028, La voie à suivre.

De meilleurs transports en commun pour une meilleure qualité de vie. 

À la condition qu’ils soient accessibles et fiables, les systèmes de transport en commun peuvent contribuer à assurer l’égalité des chances pour tous de se déplacer au sein de leur communauté. Sans cela, les personnes aveugles, sourdes-aveugles ou ayant une limitation visuelle sont obligées de compter sur leur réseau personnel pour obtenir de l’aide ou risquent de recourir à des services non sécuritaires pour répondre à leurs besoins, ce qui peut nuire à leur autonomie, limiter leurs possibilités en matière de loisirs et d’emploi et les isoler davantage sur le plan social.

Les personnes aveugles, sourdes-aveugles ou ayant une limitation visuelle ont besoin d'options de transport sûres et accessibles. 

C’est le droit de toute personne en situation de handicap en vertu de la Loi canadienne sur l’accessibilité, une loi fédérale, de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CRDPH) et de la législation relative à l’accessibilité en vigueur dans chacune des provinces.

Campagne sur les transports en commun « Montez à bord » 

Nous avons piloté la campagne « Montez à bord » à l’automne 2023 afin de mettre en évidence la nécessité de transports en commun accessibles au Canada. Forts de ce succès, nous avons lancé l’itération printanière de la campagne du 16 mai au 6 juin dans 12 nouvelles régions au pays.

Le champ d’application ayant été élargi pour cibler les autobus, les trains légers et les traversiers et certaines régions sans réseau de transport en commun établi, la campagne comprenait une enquête de l’usager anonyme conçue pour nous aider à mieux connaître le niveau d’accessibilité de ces systèmes de transport. La campagne a mené à des séances publiques régionales sur les transports en commun réunissant des fonctionnaires et des membres de la communauté pour discuter des résultats de l’enquête et des mesures à prendre pour rendre leurs systèmes de transport en commun locaux plus accessibles.

Dans le cadre de la campagne, nous avons rencontré plus de 30 politiciens et représentants d’autorités de transport en commun au pays et nous avons réalisé plus de 130 enquêtes de l’usager anonyme.

Voici un aperçu de ce que nous avons découvert :

  • Le degré de satisfaction variait selon les régions ciblées.
  • Le service à la clientèle a obtenu le taux de satisfaction le plus élevé, 77 % des usagers s’étant déclarés plutôt satisfaits ou mieux.
  • Les applis consacrées aux transports en commun ont obtenu un taux de satisfaction modéré, 65 % des usagers s’étant déclarés plutôt satisfaits ou mieux. En revanche, les sites Web consacrés aux transports en commun ont obtenu un taux de satisfaction moins élevé, seulement 57 % des usagers s’étant déclarés plutôt satisfaits ou mieux.
  • Ce sont les arrêts d’autobus qui ont obtenu le taux de satisfaction le plus faible, 45 % des usagers s’étant déclarés plutôt satisfaits ou mieux.  

Quelle est la prochaine étape?

Nous assurons maintenant le suivi auprès des autorités de transport en commun que nous avions ciblées et demandons à les rencontrer afin de discuter en détail des résultats avec elles et de les inciter à apporter des améliorations. 

Vous pouvez maintenir votre participation en :

  • Prenant part à notre campagne de sensibilisation en faveur de la signalisation piétonnière accessible (SPA) qui se déroulera tout au long de l’été! La campagne « Déplacements sécuritaires et accessibles » vise à sensibiliser le public et les autorités chargées de la circulation à l’importance de bien installer les dispositifs de SPA et de veiller à leur bon entretien. Visitez la page de la campagne en faveur de feux pour piétons accessibles pour en savoir plus.
  • Vous inscrivant pour participer à nos futurs efforts de défense des droits en envoyant un courriel à l’adresse defensedesdroits@inca.ca.
  • Communiquant avec votre conseiller municipal et lui faisant part de votre expérience de l’usage des transports en commun.
  • Surveillant de futures campagnes sur les transports en commun et y montant à bord!

Rétroaction d’usagers des transports en commun

« L’opérateur du véhicule de transport en commun s’est montré très impatient à mon égard. Il n’a pas pris le temps de m’aider ni de me demander si j’avais besoin d’aide pour taper ma carte d’INCA. Il a demandé à la personne voyante de le faire pour moi parce qu’il était pressé. » – Un usager de Brandon

« Le chauffeur et l’ambassadeur du transport en commun sont très serviables. Cependant, le nombre d’ambassadeurs dans le système est très limité et il serait donc utile d’en compter davantage. »  – Un usager de Victoria

« Les numéros des itinéraires d’autobus ne sont pas annoncés et je ne vois pas assez bien les affiches ou les numéros. J’en manque donc si les autobus ne s’arrêtent pas. Si je pose la question à un chauffeur, il me répond parfois de lire le devant. » – Un usager de Calgary

« L’arrêt était doté d’un abribus et d’une large bande bétonnée à l’avant, ce qui le rendait facilement identifiable. Cependant, le panneau est installé sur un poteau à une hauteur d’au moins sept pieds et les caractères imprimés sont de taille trop petite et à trop faible contraste pour être lisibles à une telle hauteur. » – Un usager d’Ottawa

« Aucun avertissement [tactile], aucun symbole, ni aucun braille à l’arrêt d’autobus. Je suis capable de m’y rendre grâce à mon sens de l’orientation et à ma connaissance de l’itinéraire à force de répétition. » – Un usager de Fredericton

« Les gens ne se lèvent pas toujours d’un siège réservé aux personnes en situation de handicap à moins que le chauffeur n’en dise quelque chose ou le chauffeur n’indique pas toujours à l’usager comment se rendre à un siège non occupé. »  – Un usager de Toronto