information

Pour un contenu pertinent pour votre communauté en Ontario, veuillez sélectionner votre région

Une femme tient une pompe à insuline.

Signez notre pétition : les personnes vivant avec le diabète et une perte de vision au Canada ont besoin d’un accès équitable aux dispositifs médicaux

Contenu principal

Depuis des décennies, les appareils de gestion du diabète, tels que les pompes à insuline et les glucomètres, ont révolutionné la façon dont les personnes vivant avec le diabète gèrent leur propre santé. Alors, pourquoi les personnes aveugles ou ayant une vision partielle sont-elles exclues de l’accès à ces dispositifs médicaux qui changent la vie? 

La rétinopathie diabétique est la principale cause de cécité chez les adultes en âge de travailler au Canada. Compte tenu du lien étroit qui existe entre le diabète et la perte de la vision, les fabricants de dispositifs médicaux doivent veiller à ce que les personnes aveugles ou ayant une vision partielle puissent utiliser leurs produits en toute sécurité et de manière autonome.

Malheureusement, au lieu d’investir dans la technologie existante pour rendre ces appareils accessibles, les fabricants ont affiché un avertissement sur leurs produits indiquant qu’ils ne sont pas sécuritaires pour les personnes ayant une perte de vision ou d’audition. En conséquence, de nombreux professionnels de la santé hésitent à prescrire des dispositifs d’administration d’insuline aux personnes aveugles ou ayant une vision partielle, ce qui leur laisse peu d’options pour gérer leur diabète. 

INCA travaille avec les fabricants pour mettre au point des solutions accessibles, mais le gouvernement fédéral a également un rôle à jouer pour que tous les Canadiens aient un accès équitable aux soins de santé, y compris aux appareils de gestion du diabète.

INCA demande au gouvernement du Canada d’intégrer l’accessibilité dans le processus d’approbation des nouveaux dispositifs médicaux et de collaborer avec les fabricants pour supprimer les avertissements sur les pompes à insuline qui excluent les personnes vivant avec le diabète et une perte de vision. 

Faites partie de la solution. Prenez deux minutes pour ajouter votre nom à notre pétition en faveur de l’accessibilité des pompes à insuline. Si nous obtenons 500 signatures, la pétition sera officiellement présentée devant la Chambre des communes et le gouvernement du Canada sera tenu d’y répondre. Soyez aux côtés des 750 000 personnes qui vivent avec une rétinopathie diabétique au Canada, et des milliers d’autres qui vivent avec le diabète et une perte de vision. Merci pour votre soutien. 

Articles additionnels